L’agence CALC travaille sur la réhabilitation de la grande briqueterie de Landerneau, haut lieu historique landernéen. En effet, la ville est, dès le 16ème siècle, très prospère grâce au commerce du lin, produit en grande quantité. En 1845, la Société linière, auparavant installée dans l’ancien couvent des Capucins, prend ses quartiers dans de nouveaux bâtiments aux portes de la ville et devient la plus grande usine de textile de Bretagne. Le coton et les machines à vapeur ont cependant raison de son succès, et la Société linière ferme ses portes en 1894.

La manufacture ne reste pas très longtemps fermée, puisqu’en 1897, la grande briqueterie s’y installe. Elle produira entre 800 et 1000 tonnes de briques creuses par mois et emploiera 200 ouvriers, jusqu’à sa fermeture en 1968. Elle laisse derrière elle un four circulaire et surtout un four Hoffmann de 30 mètres de long, le seul du Grand Ouest, dans lequel le feu se déplace pour cuire les briques.

La mairie de Landerneau souhaite aujourd’hui réhabiliter la grande briqueterie et y faire passer un chemin de randonnée reliant le château de la joyeuse garde à la Forest-Landerneau au château Roc’h Morvan à la Roche Maurice. Après avoir enlevé la végétation trop luxuriante, il sera nécessaire de consolider les murs et de mettre en valeur le four Hoffmann grâce à des miroirs permettant au promeneur d’en voir l’intérieur. Plusieurs panneaux explicatifs et pièces industrielles complèteront le tout, pour une immersion historique optimale.

Réhabilitation briqueterie landerneau